WAVES / Compatibilité électromagnétique

Les activités de recherche en CEM de l’équipe portent principalement sur le développement de techniques de mesures spécifiques et de stratégies de modélisation innovantes pour l’analyse de systèmes complexes (véhicules, avions, etc.). En particulier, l’une de nos directions principales de recherche en CEM se concentre sur l’analyse statistique et le développement de méthodes de caractérisation de chambres réverbérantes pour la mesure d’efficacité d’antennes, du diagramme de rayonnement, de l’efficacité de blindage, de la surface équivalente radar, etc. L’équipe apporte une contribution majeure à la quantification de la propagation de l’incertitude dans les modèles CEM à travers des techniques pionnières telles que la stratification contrôlée.

Chambres réverbérantes électromagnétiques

Les chambres réverbérantes électromagnétiques présentent un très fort intérêt dans le contexte de la vérification des performances de compatibilité électromagnétiques. Ses applications se diversifient très fortement tant le domaine de la CEM que dans différents contextes d’étude ou d’exploitation des propriétés des ondes dans de telles cavités.

L’objectif de nos recherches consiste à examiner les propriétés fondamentales des chambres réverbérantes et de les mettre en œuvre pour de nouvelles applications inédites dans le contexte des mesures CEM, de la manipulation des propriétés de la propagation des ondes électromagnétiques, de la mesure de performance d’antennes, de la mesure radar, de l’exposition animale, et très récemment de la génération d’agressions électromagnétiques (cybersécurité).

La CRBM constitue également un dispositif précieux dans le cadre du test d’efficacité de blindage de matériaux développés en collaboration étroite avec l’équipe FunMAT pour des applications de protection CEM dans la bande de fréquence 1-40 GHz. Ce domaine de recherche fait également l’objet d’un rapprochement très étroit avec l’équipe SHINE dans le domaine du contrôle du front d’onde en milieu diffus.

Approches statistiques de la simulation numérique en CEM en phase de conception

Les approches statistiques de simulation numérique en CEM tendent à devenir incontournable. La complexité des électroniques et des interactions électromagnétiques associées tend à croître plus rapidement que la capacité des outils de modélisation à décrire la trop grande multitude des paramètres associés.

L’objectif de nos recherches consiste à mettre au point des stratégies de modélisation centrées sur des techniques d’apprentissage en explorant un ensemble de configurations possibles d’un ensemble de paramètres gouvernant les interactions afin d’évaluer leur sensibilité vis-à-vis du risque CEM. Dans cette perspective, nous nous penchons notamment sur l’exploration des valeurs extrêmes.