Mohamad HAYDOURA : Intégration de matériaux innovants ferroélectriques en céramiques et couches minces dans des dispositifs miniatures et agiles en fréquences

Thèse débutée en octobre 2018

Directeurs de thèse : Ala SHARAIHA (CUTE), Claire LE PAVEN

Co-encadrante : Ratiba BENZERGA

Résumé: Nous avons synthétisé dans l’équipe FunMAT de l’IETR un nouveau matériau ferroélectrique sans plomb, de formulation (Sr2Ta2O7)100-x(La2Ti2O7)x (STLTO) (Thèse Florent Marlec, 2015-2018). La présente thèse porte sur la caractérisation de ce matériau sous forme de céramiques dans le domaine des hyperfréquences, puis l'intégration des compositions paraélectriques, à faibles pertes et permittivité modérée, dans des antennes à résonateur diélectrique. Un premier prototype d'antenne a été réalisé et mesuré ; il montre une résonance à 5,9 GHz. L’aspect « agilité » du STLTO ferroélectrique est exploité en utilisant ce matériau sous forme de couches minces. Actuellement, l'optimisation du dépôt par pulvérisation cathodique réactive se poursuit afin de stabiliser la phase perovskite. Une caractérisation diélectrique des couches minces dans le domaine des hyperfréquences est prévue, qui permettrait de valider ce matériau pour une intégration dans des antennes planaires miniatures agiles en fréquence.