Surfaces actives communicantes

 

Ces travaux originaux s’inscrivent dans la continuité de ceux engagés sur les matériaux transparents et conducteurs et sur les matériaux composites (tissus de fibres de carbone, tissus de fibres de verre ; résines et mousses chargées). Les objectifs sont de rendre les surfaces vitrées (vitrage de bâtiments ou de véhicules) et les panneaux composites structuraux de porteurs navals, terrestres et aériens fonctionnels au sens électromagnétique du terme, à savoir en intégrant en leur sein soient des capacités de communication (dispositifs et antennes intégrés), soient des capacités d’absorption ou de blindage aux ondes électromagnétiques.