Institut d'Électronique et de Télécommunications de Rennes
UMR CNRS 6164

| ENT |






Accueil du site > Accueil > Actualités

Soutenance de thèse

Ali EL ARAB soutient sa thèse intitulée :

Codage correcteur d’erreurs et codage spatio-temporel conjoints pour systèmes MIMO cohérents et non-cohérents

le lundi 21 mai 2012 à 10 h 30 à France Telecom/Orange Labs

Résumé :

L’objectif des travaux réalisés dans le cadre de cette thèse est d’étudier et de proposer de nouveaux schémas multi-antennes (MIMO) adaptés aux canaux de transmission radio-mobile. Les systèmes utilisant une détection cohérente à la réception souffrent souvent d’une perte d’efficacité spectrale due à l’insertion de symbole-pilotes dans les trames transmises afin d’estimer le canal à la réception. D’une part l’estimation de canal n’est pas toujours optimale et peu complexe, et. d’autre part, dans la plupart des schémas de communications, le code correcteur d’erreurs est concaténé en série avec le code espace-temps. Nous présentons une nouvelle construction de codage combinant la fonction du codage correcteur d’erreurs, la modulation et le codage espace-temps dans une seule fonction pour avoir un système plus robuste, plus performant et moins complexe. Ces nouveaux schémas de codage/décodage appelés Modulation Codée Matricielle (MCM) sont prévus pour fonctionner en absence d’’information sur le canal à la réception mais peuvent être adaptés pour fonctionner en détection cohérente. Les techniques de construction des schémas MCM sont optimisées en se basant sur des critères d’unicité d’un syndrome. Ces schémas MCM ont été d’abord conçus avec des codes correcteurs en blocs. La construction des schémas MCM à partir de codes convolutifs et des codes Cortex a également été étudiée. En outre, un algorithme d’estimation aveugle et conjointe du canal a été réalisé lors du processus itératif de ces schémas. Grâce à cet algorithme, les schémas MCM possède l’avantage de commuter du mode de détection non-cohérente au mode de détection cohérente.

Pour en savoir plus.






Départements et équipes de recherche
>
Top