Institut d'Électronique et de Télécommunications de Rennes
UMR CNRS 6164

| ENT |






Accueil du site > Accueil > Production scientifique > Thèses en cours > Équipe SCEE (Dpt SC)

Echantillonnage aléatoire et égalisation de modulations avancées dans un récepteur de Radio Intelligente

Doctorant : Samba TRAORE

Directeur de thèse : Yves LOUET

Thèse débutée le : 01/10/2011

La diversité des standards et des systèmes de communication pose le problème de l’interopérabilité des systèmes entre eux. La radio logicielle (Software Radio) est une réponse proposée dans le but de réaliser des systèmes de communication multi-modes et multi-standards. Pour accroître les fonctionnalités intelligentes des dispositifs de communications sans fil, le concept de radio intelligente (Cognitive Radio) a été proposé visant à donner à un dispositif des moyens de mesure de paramètres de son environnement lui permettant de s’y adapter et de s’auto-configurer. Dans un récepteur multi-standards la fréquence d’échantillonnage doit être réglée sur la fréquence des symboles transmis, celle-ci pouvant être très différente d’un standard à l’autre, d’où la nécessité d’une adaptation de la fréquence d’échantillonnage. Plusieurs solutions sont ici possibles, horloge d’échantillonnage programmable sur la fréquence symbole du standard considéré, fréquence d’échantillonnage fixe élevée, étage suivi d’un filtrage anti-repliement avant sous-échantillonnage permettant l’adaptation au bon rythme symbole. Il s’agit alors d’un échantillonnage régulier ou uniforme. Un échantillonnage non uniforme de signaux radio multi-standards commence à être proposé dans la littérature comme une solution intéressante. Ce premier axe de la thèse est de voir quels sont les avantages et les inconvénients d’une telle technique sur la réalisation d’un récepteur.

En radio intelligente, afin de réaliser un accès dynamique au spectre, il est nécessaire d’utiliser des modulations avancées de type OFDM/OQAM ayant des densités spectrales de puissance avec forte réjection des canaux adjacents. Mais ces modulations nécessitent une égalisation qui est plus complexe que celle de l’OFDM classique. Le second axe de la thèse est d’étudier une égalisation aveugle afin d’optimiser le débit de transmission.

Le but de cette thèse est donc d’étudier ces deux aspects fondamentaux (échantillonnage non uniforme et égalisation) d’un récepteur radio intelligente. L’interaction entre ces deux fonctions, et l’éventuelle possibilité de les réaliser conjointement sera aussi étudiée.

Page du doctorant






Départements et équipes de recherche
>
Top