Accueil du site > Accueil > Départements et équipes de recherche > Dpt Microélectectronique & Microcapteurs (MM) > Présentation du département

Microélectronique & Microcapteurs

Responsable : T. Mohammed Brahim

Secrétariat : N. Collin (UR1)


La thématique scientifique du département est principalement orientée vers l’étude et la mise au point de systèmes de détection intégrés, s’appuyant sur la forte spécificité du laboratoire qui consiste en la fabrication directe de systèmes sur tout substrat y compris substrat flexible et/ou transparent. Le département a développé un savoir-faire reconnu en technologies couches minces et microtechnologie. Son expérience permet de mettre au point des composants et des systèmes sur différents supports en utilisant les technologies de surface (structures suspendues), la technologie à base de nanofils ou encore l’électronique organique. Les applications de ces structures et systèmes sont fortement orientées vers le développement de microcapteurs de grande sensibilité, essentiellement par détection de charges électriques. Les applications de détection chimique (gaz) ou biologique (ADN, protéines) donnent lieu à des collaborations avec des laboratoires et des industriels relevant d’autres domaines : chimie, biologie, pharmacologie, médecine, élevage, environnement,… Des projets spécifiques, en collaborations avec de petites entreprises, sont également développés.

Le département est constitué de 2 équipes : dispositifs électroniques et microcapteurs intégrés

- L’équipe « dispositifs électroniques » a pour but essentiel la mise au point de nouveaux dispositifs pouvant être réalisés sur substrats souples, et utilisés en détection ou dans l’électronique de traitement de signaux provenant de capteurs.
- L’équipe « capteurs intégrés » optimise les propriétés particulières permettant la détection, met au point de nouveaux capteurs et est très attentive aux collaborations intra-IETR, aux collaborations pluridisciplinaires et aux différentes demandes d’application provenant du monde extérieur.






Départements et équipes de recherche
Top