Institut d'Électronique et de Télécommunications de Rennes
UMR CNRS 6164

| ENT |






Accueil du site > Accueil > Actualités

Soutenance de thèse

Anthony PRESSE soutient sa thèse intitulée :

Conception d’antennes souples et conducteurs magnétiques artificiels en bande UHF

La soutenance aura lieu le Mardi 8 décembre 2015 à 10h15 dans l’amphi P, bât. 12 (ISTIC). (Campus de Beaulieu, Rennes).

Résumé :

L’invention de l’antenne fut à la base de la création des comm unications sans fil à l’orée du XX e siècle. A l’origine des objets métalliques destinés à trans mettre et recevoir des ondes électromagnétiques, les antennes n’ont cessé de se complexifier pour satisfaire l’impressionnant développement des commu- nications sans fil. C’est dans ce contexte qu’est né le concep t d’antenne " wearable " il y a moins de deux décennies ouvrant un nouveau champ de recherche sur les ante nnes souples. C’est dans ce cadre que ce travail de thèse se consacre à la conception d’antennes soup les en bande UHF. Une première étude a permis de concevoir une antenne Vivaldi antipodale [150 – 900 MHz] souple pour la Section Technique de l’Armée de Terre. Six de ces ante nnes sont destinées à être placées sous un ballon gonflé à l’hélium pour réceptionner des signaux RF. Une seconde étude est effectuée en collaboration avec la soci èté Syrlinks et le CNES. L’objectif du projet est de concevoir des antennes souples pour le suivi de personnes avec le système ARGOS (401 et 466 MHz). La solution retenue est une IFA imprimée de large ur inférieure à λ/ 3. Elle a l’avantage d’être fine et légère. Le matériau souple employé est un caout chouc silicone sélectionné parmi plusieurs matériaux souples grâce à des caractérisations diélectriq ues. Cependant, le problème de cette antenne est qu’elle possède un rayonnement quasi-omnidirectionne l. Etant donné qu’il n’était pas envisageable d’utiliser un plan réflecteur métallique pour des raisons de dimensions, il a été décidé de concevoir un conducteur magnétique artificiel (CMA) souple. Toutefois, la conception de CMA dans le bas de la bande UHF se heurte à des difficultés de miniaturisation. Pour conto urner ce problème, il a été développé deux concepts de CMA à cellules unitaires de faible dimensions de vant la longueur d’onde. La première solution utilise des capacités interdigitées et la seconde une struc ture double couche. Pour ces deux concepts, un modèle circuit est proposé et validé par des mesures expérim entales. Les mesures de l’association CMA – antenne montrent une bande passante suffisante pour des appl ications ARGOS et un rayonnement majoritairement dirigée dans la direction opposé à celle du CMA.

Mots clés : miniaturisation, antenne PIFA planaire, antenne souple, c onducteur magnétique artifi- ciel (CMA), modèle analytique de CMA.

Pour en savoir plus






Départements et équipes de recherche
>
Top