Institut d'Électronique et de Télécommunications de Rennes
UMR CNRS 6164

| ENT |






Accueil du site > Accueil > Production scientifique > Thèses en cours > Équipe BEAMS (Dpt ADH)

Application du retournement temporel à la mesure de SER basse fréquence en chambre anéchoïque

Doctorante : Stefania BUCUCI.

Directeur de thèse : Ala SHARAIHA.

Thèse débutée le : 01/10/2014.

L’objectif de la thèse consiste à proposer une nouvelle technique (équipements et traitement des signaux) d’illumination « basse fréquence » permettant de focaliser le champ incident sur la zone utile occupée par la cible. L’amélioration de la focalisation du champ incident sur la cible sera recherchée en exploitant les techniques de retournement temporel en milieu complexe. L’étudiante envisagera de placer des diffuseurs tels que des cylindres métalliques au sein du local de mesure afin de focaliser l’énergie incidente sur la cible test. Les propriétés du retournement temporel, et plus généralement des filtres inverses, en milieu complexe doivent permettre de concentrer l’énergie au niveau de la cible.

En effet, dans les milieux faiblement abbérateurs, les propriétés du retournement temporel peuvent en partie compenser la perte d’information spatiale due à une faible ouverture du réseau d’émission. Dans l’approximation de Fresnel, la tache focale due à un MRT linéaire d’ouverture D à une distance focale F est égale à δ =λF/D, si F>>D. Dans le cas d’un milieu complexe, même en espace ouvert, la taille virtuelle du réseau peut être largement augmentée. La première expérience de retournement temporel à travers un milieu aléatoire a été menée en 1995 par Derode et al. Grâce à la conversion entre degrés de liberté spatiaux et degrés de libertés temporels, le milieu complexe permet dans le cadre du retournement temporel de ré-exciter des vecteurs d’ondes a priori "perdus". La tache focale n’est dans ce cas plus donnée par la taille du réseau d’émission mais par la largeur du milieu complexe. Les méthodes de filtre inverse peuvent même permettre de diminuer le niveau des lobes secondaires grâce à une émission appropriée. Nous souhaitons utiliser cette propriété pour focaliser l’onde sur l’objet sous étude avec une bien meilleure résolution.

Dans le cadre de cette étude, il conviendra de vérifier, de confirmer, voire d’adapter, les différentes méthodes et étapes du protocole de mesure actuel (travail en régime harmonique, réglage des découpes temporelles, réciprocité « émission – réception » soustraction de la chambre à vide, calibrage…).

Page de la doctorante.






Départements et équipes de recherche
>
Top