Institut d'Électronique et de Télécommunications de Rennes
UMR CNRS 6164

| ENT |






Accueil du site > Accueil > Production scientifique > Thèses en cours > Équipe SYSCOM (Dpt SC)

Optimisation des futurs réseaux hétérogènes

Doctorant : Mohamad Ahmad ZALGHOUT.

Directeurs de thèse : Jean-François HELARD, Matthieu CRUSSIERE.

Thèse débutée le : 01/09/2014.

L’hétérogénéité a été introduite pour être l’une des caractéristiques les plus intéressantes dans la quatrième génération des réseaux mobiles. Il y a eu un déploiement réussi et une évolution rapide des différentes technologies de réseau. Chacune de ces technologies est caractérisée par ses propres spécifications et aussi par ses propres limites. Chacune est faite pour satisfaire un besoin de service spécifique, ce qui les rend efficaces et utiles pour certaines applications. Dans les réseaux hétérogènes, les différentes technologies d’accès sont intégrées ensemble pour se compléter les unes aux autres en termes de couverture, bande passante, etc. tout en offrant les avantages à la fois pour l’opérateur et les utilisateurs.

L’évolution des différents réseaux sans fils est rapide, mais jusqu’à présent aucune technologie n’est devenue optimale puisque chacune possède des contraintes pour satisfaire un service spécifique. C’est pourquoi l’interfonctionnement des réseaux sans fil est devenu un domaine important pour assurer l’intégrité des réseaux hétérogènes afin d’avoir les meilleurs services et des performances améliorées.

Pour atteindre cet interfonctionnement, il faut réussir à réaliser un seamless handover pour offrir non seulement la connectivité omniprésente (n’importe quand, n’importe où) mais aussi pour réaliser le rêve des utilisateurs mobiles d’être toujours mieux connectés. Pour fournir la coopération entres les réseaux disponibles, il est nécessaire de déployer un vertical handover transparent. Ceci peut être fait en adaptant un algorithme qui choisit le réseau convenable parmi ceux qui sont disponibles. Plusieurs solutions ont été proposées pour optimiser les handovers dans les réseaux hétérogènes. Cependant, ces solutions n’ont pas pris en considération les différents paramètres du réseau ou alors, ils n’ont pas présenté de détails pour leur mise en œuvre. Par exemple, la plupart des solutions existantes ne prennent pas en compte les paramètres du réseau et la puissance de la batterie du terminal mobile en fonction des préférences des utilisateurs.

Dans cette thèse il faut fournir un système optimisé qui minimise les handovers inutiles et le délai, tout en conservant la satisfaction maximale de l’utilisateur. Le système choisit le réseau en fonction des préférences de l’utilisateur, d’où l’importance d’étudier la qualité d’expérience (QoE) qui représente la vraie satisfaction des utilisateurs, et sa relation avec la qualité de service (QoS) qui est définie et valorisée théoriquement par le réseau.

L’étude comprendra notamment :

  • L’élaboration d’un état de l’art complet des techniques handovers.
  • L’étude des spécifications des réseaux à mettre en œuvre dans le système à proposer (les réseaux LTE et WiFi peuvent être pris à titre d’exemple).
  • L’étude de la QoS et la QoE définies dans les réseaux en question.
  • La formulation de la QoE en fonction de la valeur théorique donnée par la QoS comme elle est définie dans chaque réseau, et les conditions physiques de chaque réseau.
  • La modélisation du problème de décision en introduisant les notions de QoE et QoS.
  • L’implémentation de la solution proposée et l’évaluation des performances de la solution proposée en adoptant un environnement de simulation convenable répondant aux besoins de l’approche proposée.

Page du doctorant.






Départements et équipes de recherche
>
Top