Institut d'Électronique et de Télécommunications de Rennes
UMR CNRS 6164

| ENT |






Accueil du site > Accueil > Actualités

Soutenance d’HDR

Christophe BATARD soutient son HDR intitulée :

Modélisation des systèmes de conversion de l’énergie électrique dans un contexte pluridisciplinaire

le jeudi 2 juillet 2015 à 14h00 à Polytech Nantes amphi A2 IRESTE

Résumé :

Ce mémoire retrace mes activités d’Enseignant-Chercheur depuis ma nomination à l’IUT de Nantes en 1993. Ce document témoigne de l’évolution de mes travaux de recherche effectués au cours de ces 20 dernières années au gré des rapprochements des différents laboratoires de la région Nantaise. La modélisation de la chaîne de conversion de l’énergie électrique est la ligne directrice de mon activité.

Mes premiers travaux sont liés aux thématiques développées au sein du GE44 puis de l’IREENA. Ils concernent tout d’abord la modélisation des convertisseurs de puissance et des dispositifs d’alimentation électrique pour l’optimisation de la régulation des convertisseurs et la maitrise de la pollution des réseaux.

Un paramètre essentiel dans le dimensionnement des convertisseurs de puissance est la température des semiconducteurs. Les compétences acquises durant ces premières années ont été mises à profit pour élaborer un simulateur électrothermique rendant compte de l’évolution de la température de jonction des semiconducteurs en fonction des différentes conditions de fonctionnement. Des modèles thermiques compacts ont été développés pour optimiser la simulation numérique des convertisseurs statiques.

Depuis une dizaine d’années, mes activités de recherche se sont recentrées autour d’une problématique liée au transport de données sur les réseaux d’énergie. Ce fut l’occasion de développer des activités pluridisciplinaires au sein du laboratoire. Cette activité se situe à la frontière de l’électronique de puissance et des communications numériques. Les premiers travaux correspondent à la transmission de données sur un réseau modulé en largeur d’impulsion (MLI) au sein d’une association convertisseur-machine à des fins de commande et de monitoring. Les seconds travaux abordent la gestion des batteries Li-ion dans une application d’éclairage autonome. Le point commun aux deux dernières activités est la transmission de données par une technologie du type courant porteur en ligne (CPL). Depuis 2012, cette problématique est incluse dans l’équipe Systèmes de Communications Numériques (SCN) du laboratoire IETR.

Pour en savoir plus.






Départements et équipes de recherche
>
Top