Institut d'Électronique et de Télécommunications de Rennes
UMR CNRS 6164

| ENT |






Accueil du site > Accueil > Actualités

Soutenance de thèse

Ali RACHINI soutient sa thèse intitulée :

Etude de la synchronisation temporelle dans les systèmes MIMO-OFDM appliqués au réseaux mobiles

le mercredi 26 février, à 14 h 00 en amphithéâtre Bonnin à l’INSA de Rennes.

Résumé :

L’évolution rapide dans les systèmes de communications sans-fil couplée à l’utilisation de téléphones mobiles, des services satellite, de l’internet sur les réseaux sans fil et les réseaux locaux nécessitent un débit de données très élevé et une grande fiabilité. Ces débits ont augmenté rapidement dans les nouvelles applications de transmission de données de nouvelle génération. Pour répondre aux contraintes de la limitation du spectre disponible, les systèmes à porteuses multiples (OFDM), permettent une haute efficacité spectrale à cause de l’orthogonalité et un débit total s’approchant du débit de Nyquist. Par ailleurs, un système de réseaux des antennes à multi-entrées et multi-sorties (MIMO) apporte des gains importants, à la fois, pour les liens et les capacités du réseau, sans transmission de puissance supplémentaire ou sans consommation de la bande passante. La combinaison de ces deux systèmes (MIMO et OFDM) permet d’exploiter la robustesse de la liaison sur des canaux sélectifs en fréquence et sur des canaux non corrélés en espace. Une des problématiques de cette combinaison réside dans les méthodes de synchronisation. La synchronisation se divise en deux parties, la synchronisation temporelle et la synchronisation fréquentielle. La synchronisation temporelle se fait, d’une part par la synchronisation grossière qui consiste à estimer le début de chaque trame reçue, et d’autre par la synchronisation fine qui détecte le début de chaque symbole OFDM dans la trame reçue. Le principe de la synchronisation fréquentielle est de trouver le déphasage entre la fréquence à l’émission et la fréquence locale du récepteur.

Pour en savoir plus.






Départements et équipes de recherche
>
Top