Institut d'Électronique et de Télécommunications de Rennes
UMR CNRS 6164

| ENT |






Accueil du site > Accueil > Production scientifique > Thèses en cours > Équipe VAADER (Dpt IMAGE)

HoloHDR : Nouveaux outils de création et de reconstruction de contenus holographiques adaptés aux contraintes de transmission

Doctorant : Antonin GILLES.

Directrice de thèse : Luce MORIN.

Thèse débutée le : 16/09/2013.

L’objectif de cette thèse est d’étudier la génération automatique d’hologramme à dynamique étendue à partir de données multivues pixelliques :

  • au niveau géométrique, les méthodes de conversion existantes sont incapables de concilier efficacité algorithmique et qualité de reconstruction : les techniques convertissant chaque vue en un sous-hologramme sont rapides et se prêtent à des implémentations sur GPU mais ne tiennent pas compte des ordres de diffraction parasites ; à l’inverse les méthodes itératives considèrent l’hologramme dans sa globalité mais nécessitent des temps de calcul importants sans être trivialement parrallélisables. Il s’agira dans la thèse de proposer des algorithmes efficaces, non pas en tentant d’optimiser les méthodes existantes mais en partant des bases mathématiques de l’optique régissant les hologrammes. Les résultats pourront être exploités indifféremment avant ou après la transmission, et donc peuvent être considérés comme des outils de création de contenu aussi bien que des algorithmes de reconstruction.
  • au niveau de la dynamique, les contenus HDR sont actuellement obtenus soit à l’aide de matériel de capture à dynamique étendue, soit en utilisant des prises de vues multiples à des expositions différentes. il s’agira ici d’étendre le principe de la multi-exposition au cas de données multivues. Les disparités géométriques inter-vues devront alors être prises en compte.
  • Un axe important sera la considération des possibilités de transmission ou reconstruction scalable et adaptative de contenus générés par ces algorithmes. Un des challenges sera par conséquent de concilier la considération globale des hologrammes (i.e. tous les ordres de diffraction) avec la possibilité de sélectionner des sous-hologrammes prenant en compte ce calcul global.

Page du doctorant.






Départements et équipes de recherche
>
Top