Institut d'Électronique et de Télécommunications de Rennes
UMR CNRS 6164

| ENT |






Accueil du site > Accueil > Actualités

Soutenance de thèse

Tony MAKDISSY soutient sa thèse intitulée :

Nouvelles topologies de cellules déphaseuses à coût et complexité réduits pour les antennes réseaux réflecteurs large bande

le 15 novembre 2013, à 10h30, à en amphi Bonnin de l’INSA de Rennes.

Résumé :

Les réseaux réflecteurs imprimés connaissent un fort développement depuis la fin des années 80. Ce type d’antenne offre la possibilité de former des diagrammes de rayonnement complexes avec une relative simplicité, un faible coût de réalisation, de faibles pertes et un volume réduit. Cependant, il souffre encore de quelques défauts :

  • La non régularité de la géométrie de la cellule sur la surface du réseau, dans le cas d’une antenne passive, peut engendrer des dégradations sur le diagramme de rayonnement, surtout à la transition entre deux géométries extrêmes, lorsqu’un nouveau cycle de phase commence.
  • Le nombre relativement élevé de composants utilisés pour contrôler la phase de l’onde réfléchie, dans le cas d’une antenne reconfigurable, augmente le coût de fabrication de l’antenne et complexifie le circuit de commande des éléments reconfigurables.
  • La limitation en bande passante, qui a longtemps cantonné ce type d’antenne à des applications bande étroite, est principalement liée au comportement de la cellule unitaire constitutive du réseau.

Pour en savoir plus.






Départements et équipes de recherche
>
Top