Institut d'Électronique et de Télécommunications de Rennes
UMR CNRS 6164

| ENT |






Accueil du site > Accueil > Production scientifique > Thèses en cours > Équipe VAADER (Dpt IMAGE)

Codeur générique RVC

Doctorante : Mariem ABID.

Directeurs de thèse : Olivier DEFORGES, Mickaël RAULET.

Thèse débutée le 15/03/2012.

Tout standard normalise uniquement la partie décodage d’une technique. Aussi les premiers travaux dans RVC se sont essentiellement concentrés sur le développement de solutions RVC pour les principaux décodeurs standards. En revanche, le dernier objectif cité pour RVC, à savoir l’aide à la définition de nouvelles solutions, reste aujourd’hui inexploité. La raison principale est que lorsque l’on développe un nouveau décodeur non compatible avec un standard, il est nécessaire de modifier le flux compressé en conséquence, et donc développer le codeur en correspondant. Or, aujourd’hui, aucune solution d’aide n’est apportée. L’objectif de cette thèse est donc de proposer une méthode de développement de haut niveau pour des encodeurs de vidéo standards dans un cadre RVC.

Cette démarche peut être facilitée par le fait que toutes les techniques standardisées aujourd’hui présentent beaucoup de points communs, d’où l’idée d’un codeur générique. D’un point de vue traitement, certaines opérations sont systématiquement présentes : estimation et compensation en mouvement, prédiction, transformée, quantification, codage entropique. A l’inverse, d’autres peuvent être facultatifs comme l’interpolation ou le post-traitement.

De même pour les chemins de données, certains sont fixes comme celui entre les phases de transformée et de quantification. D’autres sont variables comme celui entre l’image courante et les images précédentes. D’autres sont facultatifs comme par exemple celui définissant ou prise ou non du contexte dans la couche entropique. Ces dépendances de données ont évidemment une importance très importante, puisqu’elles vont directement impacter sur l’efficacité de l’implantation d’un point de vue parallélisme et mémoire utile.

L’idée de ces travaux est donc de pouvoir configurer simplement un encodeur vidéo à partir d’un modèle générique et des différentes possibilités de dépendance de données. La partie encodage comprenant toujours la partie décodage, il sera alors ensuite aisé de générer automatiquement un décodeur compatible.

Page de la doctorante






Départements et équipes de recherche
>
Top