Équipe WAVES (Electromagnetics Waves in Complex Media)

Les activités de recherche de l’équipe WAVES portent sur l’étude des interactions entre les champs électromagnétiques et les milieux complexes au sens lange

Mots clés : compatibilité électromagnétique ; chambres réverbérantes ; propagation d'incertitudes ; interférences ; bioélectromagnétisme ; dosimétrie multi-physique ; réseaux corporels sans fil ; bioélectronique 

Présentation de l’équipe

L’équipe WAVES est composée d’enseignants-chercheurs, chercheurs, post-doctorants et doctorants regroupant des compétences scientifiques pluridisciplinaires et complémentaires de l’IETR en ondes électromagnétiques en milieux complexes.

Les deux thématiques principales de l’équipe sont :

(1) Electromagnétisme pour le bio-médical : applications biomédicales innovantes des champs électromagnétiques et technologies associées.

  • Modélisation multi-échelle du corps humain
  • Problèmes multi-physiques couplés
  • Nouvelles méthodes et concepts pour bioélectromagnétisme
  • Capteurs et implants sans fil innovants pour applications biomédicales
  • Techniques de réduction d’exposition
  • Réseaux corporels sans fil
  • Transfert d’énergie sans fil pour applications biomédicales
  • Systèmes électromagnétiques bio-inspirés

(2) Compatibilité électromagnétique (CEM) : outils numériques et expérimentaux avancés pour les analyses liées à la compatibilité électromagnétique.

  • Chambres réverbérantes électromagnétiques (propriétés fondamentales et générales, validation et optimisation des performances)
  • Nouvelles applications des chambres réverbérantes (CEM, antennes, radar, bioélectromagnétisme)
  • Approches statistiques de la simulation numérique CEM en phase de conception

 

Moyens technologiques / métrologiques

L’équipe WAVES a développé des outils expérimentaux en bioélectromagnétisme et en CEM regroupés dans des plateaux technologiques / métrologiques de l’IETR (dosimétrie multi-physique, chambres réverbérantes, cellules GTEM, base de mesure champ proche, chambre SER). Ces plateaux sont en évolution et expansion constantes, notamment grâce aux investissements récents via le CPER SOPHIE/STIC&Ondes [2015-2021] et à l’intégration du plateau bioélectromagnétique (dont la surface sera doublée) à la nouvelle Halle technologique de l’IETR.