Energie

Les matériaux à base de perovskites hybrides représentent un changement fondamental dans le domaine des cellules solaires à couches minces à faible coût atteignant des rendements de l’ordre de 20% en conversion d’énergie. À ce jour, les systèmes les plus étudiés utilisent des pérovskites à base de méthylammonium (MA) et de plomb nommées MAPbX3, X étant principalement un composé halogéné tel que de l’iode ou du brome (I,Br,….). Ces systèmes hybrides, par leurs excellentes propriétés, ont stimulé un certain nombre de développements novateurs et se présentent parmi les candidats les plus importants pour les cellules solaires de troisième génération.

- Combinaisons des matériaux organiques, inorganiques et intégration de nanotechnologies
-  Développement de technologies pour des dispositifs innovants tels que des cellules photovoltaïques sur verre et sur substrat souple.
- Mesure et caractérisation sous illumination AM 1.5G. Analyse de la durée de vie sous illumination spectrale (400nm - 700 nm)